Comment atteindre ses objectifs en 3 étapes

Comment atteindre ses objectifs en 3 étapes

Amour-Blog-Et-Beauté-Comment-atteindre-ses-objectifs
Merci Lula pour ce magnifique Bullet Journal 🙂

Ciao Ragazzi !

Alors, alors, déjà je suis trop contente de pouvoir reprendre en main le blog, vous m’avez manqué  😛  !
J’ai dû en effet m’absenter car j’étais en train de rédiger une thèse pro dans le cadre de mes études (MBA Marketing et Commerce sur Internet). 
Justement ragazzi, pour moi cette thèse a été une véritable épreuve, presque une mission impossible. Pensez qu’à Noël je n’avais toujours pas commencé la rédaction, alors qu’il fallait la rendre le 31 janvier (oui, je sais, je n’en suis pas fière…).
D’où l’idée d’écrire un post sur comment atteindre ses objectifs : si j’ai appris quelque chose de cette aventure, autant le partager n’est-ce pas ? (Enfin, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous parler du sujet de la thèse ni de comment faire un plan, mais plutôt des enseignements que j’en ai tirés)

Let’s get started !

1/ COMMENT ATTEINDRE SES OBJECTIFS // Savoir où on va et pourquoi

Amour Blog et beauté Comment Atteindre ses objectifs Clairefontaine Chantal Thomass
J’ai reçu ces cahiers Clairefontaine, édition spéciale pour la Saint Valentin en collaboration avec Chantal Thomass : ils ne sont pas trop cute ?

Parfois on se lance de nouveaux défis en étant convaincu qu’il s’agisse de la meilleure option pour nous. C’est ce qui se passe généralement en janvier, à la période des bonnes résolutions. On dresse donc une liste de tout ce qu’on voudrait accomplir, en pensant forcément que celle-ci sera la bonne année pour casser la baraque. Et ensuite la réalité nous rattrape, et quelques mois après la vie a souvent repris son cours normal et les bonnes résolutions restent …des bonnes résolutions pour l’année suivante  😉 .
Enfin, parfois il arrive tout simplement que nos choix nous imposent des étapes à passer (du style : tu as voulu le vélo, pédale maintenant !). C’est ce qui s’est passé dans mon cas en ce début d’année. J’ai voulu reprendre les études et faire un MBA, il fallait tout naturellement que j’écrive une thèse pour valider mon année. No choice.
Enfin, depuis juillet je bouquinais et lisais un max sur mon sujet sans avoir de réel objectif : je devais écrire cette thèse pour réussir mon année, c’est tout. Une étape à franchir. Et je pensais que cela aura été suffisant pour écrire un chef d’oeuvre. 

Enfin, je pensais ça.
Car en réalité je n’ai pas réussi à écrire un seul mot de cette sacrée thèse tant que je n’ai pas compris pourquoi je voulais réellement la faire. Et ce pourquoi allait bien au delà de l’obtention du diplôme : il s’agissait de mon futur professionnel. 
Enfin bon, mon sujet me passionne réellement. Les profs nous avaient bien rabâché que ça allait être notre carte de visite…mais cette info n’avait pas été métabolisée.  Le fait de comprendre que celle-ci pouvait être la porte d’entrée vers l’univers dont je rêvais m’a aidée à transformer une ‘corvée’ en passion. 

Le fait de savoir où on va, nous donne une grande détermination. Et cette même détermination nous remplit d’énergie. L’impossible devient alors possible. 
Sachiez donc où vous voulez aller et pourquoi. Après, vous serez automatiquement en mode ‘char d’assaut’  : rien pourra vous faire reculer. 
C’est bien sûr mon point de vue, mais le fait d’être conscient d’où on va et du pourquoi on y va rend notre projet réalisable : la réussite n’est plus une option, c’est la seule voie possible. 

 

2/ COMMENT ATTEINDRE SES OBJECTIFS // Établir un retroplanning

Amour-Blog-et-beauté-Comment-Atteindre-ses-objectifs-Clairefontaine-Chantal-Thomass

Ok, ça peut sembler débile et tous ceux qui ont déjà fait de la gestion de projet me diront que c’est le b.a.-ba mais je peux vous assurer que quand on sort du cadre du travail ‘salarié’ et qu’on se retrouve face à nous mêmes, tout n’est pas si simple. Pour ma part en tout cas, j’ai eu tendance à partir dans tous les sens : plus je creusais le sujet, plus je le trouvais intéressant, plus je n’arrivais pas à en définir un angle d’attaque. Morale : j’étais perdue.
Alors oui, la première chose à faire est établir un rétroplanning. C’est en tout cas ce qui m’a permis d’arrêter de…planer et de perdre mon temps. 

Qu’il s’agisse donc d’écrire un bouquin, perdre 5 kg, arrêter de fumer ou préparer un marathon, donnez vous un délai. Autrement, tous les projets risquent de devenir des purs rêves (en gros : juste le fruit de notre imagination), des chimères inatteignables qui paraîtront de plus en plus impossibles avec le temps qui passe.   
Par exemple : si je souhaite perdre quelques kilos accumulés pendant la grossesse, cela me semblera difficile  à faire juste après l’accouchement car le bébé demandera toute mon attention et j’aurai l’impression de ne pas avoir une minute à moi. Mais si j’attends, je prendrai l’habitude de voir dans le miroir mon reflet avec des rondeurs et, même si je ne me plais pas ainsi, je commencerai à me convaincre que c’est un état de fait et que les énergies nécessaires au changement sont au dessus de mes forces.

Le fait d’établir un rétroplanning, avec des étapes ‘jalon’ nous oblige à rendre plus accessible quelque chose qui nous paraissait impossible. Si je reviens à mon cas par exemple, je devais écrire une centaine de pages pour ma thèse. 100 pages : ça me faisait flipper….d’autant plus qu’il ne me restaient que 35 jours. J’ai donc fait un rapide calcul et établi les parties de mon plan à rédiger/jour. Tout était super précis : il vaut mieux rentrer dans le détail pour rendre le projet le plus concret possible. 
Dans ce cadre, ma copine Lula m’a beaucoup aidée en me conseillant de réaliser un Bullet Journal. Il s’agit d’un outil tous simple, un cahier dans lequel détailler vos objectifs, sur l’année, les mois, les semaines et les jours. Je vous mets ci-dessous mes vidéos préférées à ce sujet, dont celle de Lula justement :

 

 

3/ COMMENT ATTEINDRE SES OBJECTIFS // Demander de l’aide

amourblogetbeaute Comment atteindre ses objectifs Collage
Pour éliminer le stress : du Yoga + les nouveaux chewing-gum Rescue aux fleurs de Bach

Même si on y met toute sa bonne volonté, qu’on sait où on va, qu’on s’organise en conséquence il peut arriver…de se planter. Et en beauté même. Personnellement, lors de la rédaction de ma troisième partie, j’étais tellement focus sur les tâches à accomplir jour après jour que j’en perdais la vision globale. Mon truc était archi boring et on ne comprenait pas où je voulais en venir.

En gros, parfois notre jugement ou nos compétences ne nous permettent pas d’aller plus loin. 
C’est là où j’ai appris qu’il fallait que je reconnaisse mes limites. Et que ce n’était pas grave.
Car il ne s’agit pas d’un désaveu, ça ne veut pas dire que nous ne pouvons pas y arriver, mais tout simplement que nous avons besoin d’aide pour y arriver. Et ça met une belle claque à notre égo, nécessaire dans mon cas pour dépasser justement mes limites.

C’est comme ça que j’ai demandé un nouveau rendez-vous à mon maître de thèse (Eric Briones – Darkplanneur que je salue et remercie au passage  🙂 ) et là tout c’est éclairci : à J-10 de la remise de la thèse je visualisais (enfin) la fin et savais dans quel sens orienter ma rédaction. 

Enfin, si on y réfléchi c’est du bon sens : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin (dixit un proverbe africain plein de sagesse). Il ne faut donc pas hésiter à demander de l’aide en cas de blocage / plantage. Si on reconnait de ne pas y arriver seul, on n’est pas des faibles mais des personnes sur le point de réussir leur défis. 

Enfin, tout dépend du projet, mais un facteur de réussite est sans doute aussi la réduction du stress. Perso, plus les jours avançaient et plus je commençais à être sérieusement anxieuse. Dans ce cas, pour ma part, j’ai trouvé une échappatoire dans le sport : en faisant 30 minutes de yoga au réveil avant de me mettre au travail,  j’étais ensuite plus efficace. Parfois, juste sortir prendre un bol d’air suffit, ou s’aider avec des remèdes naturelles comme les fleurs de Bach (que j’utilise en cas de stress intense) et qui existent maintenant même sous forme de chewing-gum :-).  

 

 

Ragazzi, que pensez-vous de tout ça ? Avez-vous des secrets de réussite à partager ? 
Quels sont vos astuces pour atteindre vos objectifs ?

J’espère que ce post vous aura été utile, 
Je vous fais donc plein de bisous et…que la beauté soit avec vous !

Baciottoni,

Aurora

 

PS : Merci aux sociétés Clairefontaine et Rescue de m’avoir envoyé en cadeau les magnifiques cahiers girly et les très utiles chewing-gums aux fleurs de Bach. Ce post n’est cependant pas sponsorisé. 

 

 

 

Partager cet article :


  • reply Florence ,

    Well done

    Laisser un commentaire